Quelle terre pour quel jardin?

 

6 avril 2018 -Novéant 

 

QUELLE TERRE POUR QUEL JARDIN ?

 

 

Saviez-vous qu'une poignée de terre compte autant d'êtres vivants que la population humaine mondiale? que les vers de terre travaillent le sol pour le jardinier ? que des champignons peuvent vivre en harmonie parfaite avec les plantes que nous cultivons? Un beau jardin grâce à un sol vivant : tel a été le thème de cette causerie.

 

La vallée Buissonnière

Avec Guillaume WIDIEZ, jardinier amateur marnais.


TOUS ACTEURS DE L'ECONOMIE ?

30 janvier 2018 - Villecey sur Mad

 

SOMMES NOUS TOUS ACTEURS DE L'ECONOMIE

 

 

Ménage, entrepreneur, administration publique, la France, l’Union Européenne, …

Quelle est la place de chacun dans l’économie ? L'économie est omniprésente dans notre vie de tous les jours mais il est souvent difficile d'en comprendre les mécanismes. A travers quelques éléments historiques, avec quelques penseurs et à partir d’exemples concrets de notre vie quotidienne, nous vous invitons à appréhender/découvrir le fonctionnement de notre économie et à comprendre les enjeux du XXIème siècle.

Intervenant : Jean-Marie Seyler, ancien directeur auprès de la Commission Européenne


commerce équitable

Quelle place pour le commerce equitable?

Vendredi 1er décembre

 

Le Commerce Equitable basé sur le prix juste pour le travail des hommes et le respect de la terre devient un des principes moteurs avec le Bio et le Local pour tenter de ramener l'économie à son vrai rôle : le partage raisonnable et responsable des moyens de vie à l'échelle de la planète. Mais où en est son impact actuel face au "moins cher" destructeur du milieu naturel et de l'avenir de ses habitants dont nous faisons partie ? Pour tenter de nous éclairer et répondre à nos questions, l’association La Vallée Buissonnière a invité deux spécialistes de ces sujets Elisabeth Losson, Artisans du Monde Metz et François Petitgang du collectif Equitable GrandEst. La conférence sera suivie d'une collation...


Etre Lorrain, Culture et Identité

29 septembre 2017

20h30 Vandelainville

 

Pour la causerie populaire de rentrée, La vallée Buissonnière a proposé un" cours" d'histoire aux quelques participants disponibles ce vendredi 29 septembre. Kevin Goeuriot, professeur et passionné d'histoire de la Lorraine, a déroulé tous les mois d'une année pour s'arrêter sur les principales dates de l'histoire de la Lorraine, les événements associées à des fêtes religieuses, les traditions plus ou moins anciennes. On a pu apprendre ou se redire ensemble ce qui explique la tradition des crécelles de la Semaine Sainte ?  Pourquoi la Saint-Etienne et le Vendredi Saint sont-ils fériés en Moselle et pas dans les autres départements Lorrains ? Un échange riche et animé qui s'est poursuivi autour d'un verre et quelques spécialités de Lorraine offertes par l'association.


PRINTEMPS d'HIRONDELLES

BALADE POPULAIRE:

 

PAS DE PRINTEMPS SANS "HIRONDELLES" 

ou comment observer l'environnement qui nous entoure !

 LE 10 JUIN À 10H SALLE DE LA MAIRIE D'ONVILLE


LE JARDINAGE ÉCOLOGIQUE

 

VANDELAINVILLE (Ancienne école)                

Vendredi 10 mars 2017 20h30

 

Le printemps arrive … les jardiniers retrouveront avec plaisir le chemin de leurs potagers. Réjouissons-nous, le jardinage bio est sur le devant de la scène. Les jardiniers amateurs limitent de plus en plus l'utilisation des pesticides et d'engrais chimiques, pour éviter de polluer leur environnement et pour des raisons de santé publique. Mais passer du désir du jardin bio à la pratique n'est pas si facile. Nous vous invitons à venir découvrir ou redécouvrir les clés du jardinage écologique : zéro pesticide, la corvée du désherbage, le compost, la composition du sol, la maîtrise de l'eau, la rotation des cultures, l'association des plantes, les auxiliaires

Notre intervenant : la FREDON 54, Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles. Elle œuvre essentiellement pour la santé des végétaux et la préservation des animaux.

 


TOUS DIFFERENTS, TOUS EGAUX

 

Onville 9 décembre 2016

 

Programme de la soirée:

 Souvent, l’histoire nous a montré que, pour des raisons ethniques, religieuses, d’orientation sexuelle et bien d’autres, des femmes, des hommes se trouvaient discriminés, voire persécutés un peu partout dans le monde.

Depuis 1948, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme proclame dans son premier article que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Qu’en est-il aujourd’hui ? La situation a-t-elle changé depuis l’adoption de ce texte par presque tous les états du monde ?

 

 

 Deux militants associatifs, l’un du MRAP, l’autre d’Amnesty International feront un état des lieux et nous présenteront leurs associations et leur engagement pour un monde plus respectueux des droits fondamentaux.


quand La santé vient en mangeant…

 

 

VILLECEY SUR MAD

 

(SALLE DE LA MAIRIE)

 

Vendredi 30 Septembre 2016

 

20h30

 

 

Programme de la soirée 

Sans lait, sans sucre, sans gluten ... De plus en plus de personnes choisissent d'écarter un aliment de leur alimentation. Mais hors cas avéré d'intolérance, ces évictions ont-elles un intérêt médical ?

Les régimes d'exclusion sont à la mode: pour certains il s'agit simplement de se sentir mieux, pour d'autres d'écarter des aliments qui intoxiqueraient notre organisme. Le lait, par exemple, est accusé de favoriser l'apparition de cancers et de maladies auto-immunes.

L'alimentation a toujours été l'objet de croyances, mais comment expliquer l'engouement actuel des Français pour ces nouveaux interdits alimentaires?

 

Denis STRAUCHMANN, Diététicien diplômé, discutera avec nous de l’équilibre alimentaire et de ces nouvelles pratiques nutritionnelles.

 

La conférence sera suivie d'un débat-discussion, puis d'une collation.


pOURQUOI GéRER LES MILIEUX NATURELS?

27 novembre 2015, pour la dernière causerie populaire de l’année,La Vallée buissonnière a invité trois intervenants pour partager leur travail et réflexion autour d’une question « pourquoi gérer les milieux naturels ».

Loic Coquet, chargé d’études au conservatoire des espaces naturels de Lorraine, Philippe Goetghebeur bénévole au conservatoire et en charge d’animer la protection des pelouses calcaires d’Arnaville et Johan Clauss, animateur du projet Natura 2000 pour le Rupt de Mad au Parc Naturel de Lorraine. Un échange riche et passionnant pour mieux comprendre  le rôle des milieux humides et surtout se rendre compte des services que rendent ou pourraient rendre ces milieux extrêmement menacés par les activités humaines.

Collectif et individu, nous avons tous un rôle à jouer pour préserver notre milieu Eloigner les cultures intensives, conserver des prairies à proximité des cours d’eau permet de drainer les sols, de filtrer les nitrates et pesticides et ainsi garantir la qualité des cours d’eau. Ces sujets nécessitent une vraie prise de conscience des collectivités sur l’importance d’une réflexion globale et à long terme.

Loic Coquet nous a transportés dans l’univers de l’étang de La Chaussée avec la cartographie des habitats et des  espèces végétales et animales, intervertébrales et batraciens. Une grande partie d’entre eux est protégé. Un milieu qui permet d’approcher l’importance du cycle naturel et de l’écosystème. La chaîne alimentaire au sein d’un étang est très complexe, supprimer une espèce peut remettre en cause l’ensemble.

Une fois par an la  fête du poisson à l’Etang permet de sensibiliser la population

Autre milieu très présent dans notre environnement, les pelouses calcaires. Actuellement 36 % des plantes protégées en particulier des espèces d’orchidées très rares, des papillons de jour et sauterelles sont présents sur les 28ha de pelouse d’Arnaville mais aussi de Waville, St Julien et Jaulny. C’est un milieu riche mais fragile et fortement réduit par la culture et les constructions. C’est un vrai patrimoine local protégé depuis 1950. Une prise en compte à l’échelle locale, la réhabilitation des moutons participent à l’entretien des pelouses et à leur  protection 

Puis Johan Clauss du parc naturel régional de Lorraine nous a présenté la politique Natura 2000.

Il s’agit de la déclinaison d’une politique Européenne par un groupe d’experts désigné par le préfet pour partager des valeurs communes et concilier activité économique et protection de la nature. Natura 2000 existe depuis plus de 20 ans dans certaines communes ou Communauté de Communes et concerne 7% du territoire en Lorraine. Les travaux sont basés sur la concertation et le partenariat mais nécessitent beaucoup de pédagogie. 

La présentation s'est terminée par la description de magnifiques photos, des cours d’eau, ruisseaux, sources et les végétaux associés un cortège d’espèces preuve de la diversité et de la richesse de notre environnement

Chaque intervenant a pointé du doigt l’importance de chaque milieu et les services différents et complémentaires qu’ils rendent à la population : la qualité de l’eau, l’utilisation des plantes pollinisation, fertilisation de la terre…

 

Protéger la nature c’est aussi mieux comprendre notre rôle, développer des qualités humaines et se protéger soi-même.

… puis place au débat et aux nombreuses questions pour finir la soirée autour d’un verre et de quelques gourmandises. Une soirée riche et « apaisante ».


causerie musicale

La Vallée Buissonnière vous invite à une "causerie musicale" le 11 juillet 2015 à 18h l'Eglise de Bayonville Sur Mad en compagnie du groupe de musique espagnole VOCES DEL SUR, quatuor vocal, instruments à cordes pincées, flûtes, percussions, danse.

Venez découvrir sur le site vocesdelsur57.wix.com.


Les résistances face à la barbarie

conférence débat  « Les résistances face à la barbarie » de 1939 à 1945.

  

Au programme de la soirée : 

Projection vidéo : Témoignage d’un ancien résistant déporté (Vidéo de 20mn réalisée par Mme DOSDA, professeur d’histoire qui sera accompagnée d'élèves du collège de Pagny sur Moselle. Les élèves nous font part de leur ressenti sur ce travail historique qu’ils ont effectués avec passion.  

Nos intervenants exposent la complexité et les réalités des différents mouvements de résistance en France, les enjeux historiques et politiques de celle-ci. Ils interviennent également sur la résistance au sein des camps de la mort, des camps de concentration…

 

Puis place au débat, à la discussion, à la causerie, à l’échange…


La montée du nazisme en Allemagne

2ème CAUSERIE POPULAIRE, conférence débat sur le thème

 « La montée du nazisme en Allemagne » de 1920 à 1930.

Le Vendredi 22 MARS 2013 – 20h30

WAVILLE – SALLE DE LA MAIRIE

Au programme de la soirée :

Mme DOSDA, professeur d’histoire, spécialisée sur cette sombre période de notre histoire contemporaine animera cette conférence – débat :

"1918 est l'année de la naissance de la République allemande de Weimar. Elle est née dans la guerre, fait ses premiers pas dans le sang d'une révolution avortée et, surtout, voit l'enfantement du IIIème Reich. C'est Hitler qui va la réduire à néant en quelques mois ... Comment l'Allemagne a-t-elle sombré dans la dictature en janvier 1933? La réponse est complexe mais riche d'enseignements."

Puis place au débat, à la discussion, à la causerie, à l’échange…


jeanne d'arc, un séjour à jaulny ?

LES CAUSERIES POPULAIRES…

VILLECEY SUR MAD

Vendredi 27 MARS 2015 – 20h30

 

 

Jeanne d'Arc a-t-elle fini ses jours à Jaulny ?

Autour de Claude du Lys et de Robert des Armoises 

 

 

 

 

 

 

 

Programme de la soirée:

Aucun personnage, dans l'histoire de France, n'a suscité autant de fantasmes et de littérature que Jeanne d'Arc. Celle que les manuels scolaires désignent comme étant la Pucelle d'Orléans, brûlée vive à Rouen en 1431, demeure entourée d'un profond mystère. Car plusieurs documents affirment qu'elle aurait survécu au supplice avant d'épouser un certain Robert des Armoises, alors seigneur de Jaulny et de Tichémont.

Où est la vérité? Jeanne d'Arc a-t-elle fini ses jours à Jaulny ? Qui était cette dame des Armoises qui, aujourd'hui encore, suscite bien des interrogations.

 

Pour tenter de répondre à ces questions, la Vallée Buissonnière a invité Kévin Goeuriot, historien médiéviste, spécialiste de la Lorraine et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet.


Causerie: mémoire et vieillissement

Le 30 janvier 2015, l'association la Vallée Buissonnière a organisé, avec le soutien de la Communauté de Communes du Chardon Lorrain, la première causerie populaire de l'année sur le thème de la "Mémoire et du Vieillissement",
Danièlle Lacrabère, Pierre Christophe et Simone Forestat ont plongé le public dans l'univers d'une maison de retraite avec la lecture d'un texte de Jean-Claude Grumberg "Votre maman", un message bouleversant. Cinq visites sous forme de dialogues théâtraux teintés d’absurde, entre une mère victime d’Alzheimer, son fils et le directeur d’une maison médicalisée. Les échanges fugaces sur les horaires de cantine et problèmes d’intendance, les coups de parapluie que donne la mère, patiente réfractaire et insolente, sont matière à plaisanterie, comme pour créer un mince barrage contre un monde où « le pourquoi n’existe plus ».  A travers ce texte, Jean-Claude Grumberg nous parle de quelques questions simples mais lancinantes : Qu’est-ce qu’oublier ? Qu’est-ce que se souvenir ?   De quelle mémoire serons-nous un jour orphelin ?
Valérie Ephritikhine, de la structure CEMEA, diplômée d'état infirmière de secteur psychiatrique a proposé, aux 40 personnes présentes, un regard différent sur la question de la maladie d’Alzheimer.  De l'oubli bénin au vieillissement de la mémoire et au trouble démentiel, Valérie a donné quelques clés pour mieux comprendre et détecter. Le témoignage de deux personnes du village de 94 ans et 89 ans ont confirmé la démonstration et nous ont donné un message d'espoir "garder toujours l'envie, avoir des projets et rester en contact des autres". L'objectif est atteint pour l'association qui se félicite de participer au travers des causeries à créer du lien,  permettre les échanges et le partage des connaissances dans une ambiance conviviale.


1914-1918 MEMOIRE DE GUERRE

La vallée Buissonnière vous invite à une CAUSERIE POPULAIRE, conférence débat ayant

pour thème « 1914-1918 MEMOIRE DE GUERRE ».

 

Au programme de la soirée :

Après un rappel historique des différentes étapes de La Grande Guerre à partir de nombreuses

illustrations, les intervenants reviendront sur le contexte et l’impact dans nos Villages.

Puis place au débat, à la discussion, à la causerie, à l’échange…

Une exposition photos « Nos Villages pendant la Guerre » réalisée par les élèves du Club CDI du

collège de Pagny Sur Moselle et un monsieur habitant du village de Bayonville sur Mad sera proposée le Vendredi 10 octobre dès 14h.

 

La causerie populaire, organisée par l'association la Vallée Buissonnière s'est déroulée dans une ambiance conviviale et studieuse. Une quarantaine de personnes était réunie pour débattre sur le thème de la "Grande Guerre - 1914-1918". Jean-Marie Wans, professeur d'histoire et rédacteur de la

revue "les Villages Lorrains", a retracé les grandes étapes, le contexte géopolitique et les  grandes figures de cette période très tourmentée. Hubert Lemoine a partagé avec l'assemblée sa passion pour l'histoire des villages du territoire. De nombreux courriers retrouvés dans les archives relatent des informations sur la vie dans nos villages à cette période. Puis, Hubert est longuement revenu sur les événements tragiques à l'origine du monument au mort situé entre Arnaville et Bayonville.

Les échanges, les interrogations,parfois encore sans réponse, ont été riches et révèlent l'intérêt des

participants pour cette période de notre histoire. Les débats se sont poursuivi autour d'un pot offert par l'association. En complément de la conférence-débat, une exposition sur les villages du territoire "Mémoire de guerre", était installée toute la journée du vendredi. Les enfants de l'école du Val de Mad ainsi que les habitants ont pu découvrir les travaux des élèves du Club CDI du Collège de Pagny ainsi que de nombreuses cartes postales de la collection privée d'Hubert Lemoine. 4 élèves du collège

ainsi que la documentaliste étaient présents le matin pour présenter les panneaux réalisés sur leurs villages durant la guerre. Un travail riche et très apprécié

L'association remercie les intervenants et toutes les personnes qui ont aidés à la réalisation de cet événement.

 

 

 

ETRE PAYSAN AUJOURD’HUI ET DEMAIN

Au programme de la soirée :

Depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, le monde paysan, nos campagnes ont été transformés de manière radicale… C’est quoi être un paysan aujourd’hui ? A quoi ressemblera le paysan de demain ? Voilà deux questions, que nous devons nous poser car de leurs réponses dépend une partie de notre quotidien, de notre futur… 3 Agriculteurs viendront nous parler de leur métier, de leurs expériences, de leurs envies… Agriculture intensive, durable, bio… Echanges mondiaux, locaux… Autant de questions qui attendent nos réponses…

Puis place au débat, à la discussion, à la causerie, à l’échange…

 

La 4ème édition des "causeries populaires" s'est déroulée dans une ambiance très engagée vendredi 18 avril 2014. une 30ène de personnes étaient réunis autour de 3 agriculteurs pour débattre du sujet de  "l'agriculture de demain".
> Jean François membre de l association la Vallée Buissonnière et, pour l'occasion, animateur du débat a commencé par resituer l évolution du monde agricole dans le temps. Puis il a précisé le rôle des agriculteurs dans les différentes périodes de l'histoire en faisant un zoom particulier sur la période des trente glorieuses qui ont fait basculer la politique agricole. Le débat était lancé et les commentaires, remarques, témoignages des participants ont été nombreux.
> Dans une deuxième temps, les trois intervenants ont illustré le débat en présentant leurs parcours riches et variés. Valérie maraîchère depuis mars 2014 a Arnaville, nous a fait part de son expérience et de ces renoncements pour en arriver à produire avec ses valeurs et le respect des consommateurs. L'Amap crée a Arnaville va nous permettre de l accompagner dans ses premiers pas et soutenir une agriculture de terrain. Puis place à la production "d'envergure" avec Didier, céréalier, qui exploite 100 ha a la frontière Lux ... mais à sa façon, avec sa technique à la marge des techniques classiques. Difficile pour nous d'accéder à tout son savoir, mais ce qui est sûr, c'est que produire de façon non conventionnelle est un combat quotidien qu'il souhaite relever. Puis se fut le tour de Jacques. Il a décidé, il y a 25 ans, par conviction et esprit combatif (qui se ressent dans son discours)  de basculer son exploitation de plus de 150 ha en  agriculture bio. Un plaisir de l'entendre parler avec passion de son quotidien et de ses choix, à contre courant, qui paraissent si évidents.  Des discussions et des échanges sources d'une réflexion sur le sens du travail d'agriculteur et leur rôle dans toute la chaine alimentaire. Un mélange d espoir, car le changement est possible, ... mais aussi d'inquiétude sur la puissance de l'industrie "agricole".
> Nous avons terminé le débat autour d'un partage réconfortant de produits locaux


brassens, une mauvaise herbe ?